Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Communiqué de presse de l’AFSCA à l’occasion de la 17ème Journée mondiale contre la rage

Jeudi 28 septembre - L’AFSCA rappelle que la rage tue encore chaque année des dizaines de milliers de personnes et encore bien plus d’animaux. Depuis le 1er janvier 2023, pas moins de 32 foyers de rage ont été signalés en Europe - principalement en Roumanie et en Moldavie.

La rage est l’un des virus les plus mortels au monde pour les humains et les animaux. Des dizaines de milliers de personnes décèdent chaque année de cette maladie. On peut contracter le virus après avoir été mordu, griffé ou léché par un animal infecté. Les chiens infectés sont responsables de 99 % des cas humains et 40 % des victimes sont des enfants de moins de 15 ans.

Ce que l’on a tendance à oublier parfois, c'est que la rage est encore très présente dans des destinations de vacances populaires telles que la Turquie où pas moins de 126 foyers ont été signalés depuis le 1er janvier 2023.

Grâce aux efforts importants déployés par le passé, la Belgique est indemne de rage depuis 2001. La vaccination contre la rage n’est pas obligatoire dans notre pays. Mais aucun risque ne peut être pris ! Dès lors, les personnes qui emmènent leur chien ou leur chat à l’étranger - et ce même pour un court séjour en France ou aux Pays-Bas par exemple - doivent avoir fait vacciner au préalable leur animal contre la rage. Il en va de même pour toute personne qui ramène un chat ou un chien en Belgique.


La rage est une maladie vicieuse et … fatale

Il peut s'écouler 6 mois avant qu'un animal contaminé ne présente les premiers symptômes mais, deux semaines avant leur apparition, l'animal peut déjà avoir contaminé d'autres personnes et animaux. Une fois que les symptômes de la rage apparaissent - salivation accrue, agressivité, paralysie, fièvre, maux de tête, perte d'appétit - il n'y a pas de remède. Ainsi, malheureusement, une infection par la maladie a toujours une issue fatale.

Les personnes qui voyagent à l'étranger avec leur animal de compagnie doivent donc d'abord le faire vacciner à temps. Et toute personne amenant un chien ou un chat en Belgique doit également le faire vacciner au préalable. Si l'animal n'est pas correctement vacciné, il peut tout simplement être refusé à la frontière. En cas de suspicion d'infection, il n'y a pas d'autre choix que d’euthanasier l'animal.


L’AFSCA s’engage au quotidien dans la lutte contre la rage

En Belgique, l’AFSCA, bien qu’elle soit surtout connue pour ses contrôles dans l’ensemble de la chaîne alimentaire, est également responsable de la prévention et du contrôle des maladies animales réglementées, y compris de la rage.

L’AFSCA s’engage activement dans la lutte contre la rage et sensibilise les propriétaires d’animaux de compagnie. Voyez à ce sujet La Minute fédérale diffusée fin avril 2023 sur 4 chaînes de télévision belge.

En collaboration avec les autorités douanières, l’AFSCA veille donc au respect des règles et restrictions sanitaires pour l’introduction d’animaux en Belgique. En outre, vétérinaires et AFSCA travaillent main dans la main pour détecter les cas d’importation à risque d’animaux de compagnie (achats via Internet, retour de vacances avec un chiot, …).


Quelles sont les exigences pour voyager avec son animal de compagnie?
 
Vous souhaitez emporter votre animal dans un autre pays de l’UE Vous souhaitez emporter votre animal en dehors de l’UE
Les conditions habituelles s'appliquent :
- identification par puce électronique (transpondeur)
- en possession d'un document d’identification valable (passeport européen)
- vaccination correcte contre la rage

En outre, un traitement contre le ver Echinococcus multilocularis pour voyager en Irlande du Nord, en Irlande, en Finlande et à Malte.
Suivant le pays de destination :
• certificat de vaccination établi par un vétérinaire agréé
• un certificat sanitaire établi et/ou signé par l'AFSCA peut être exigé par le pays de destination
• un test sérologique (analyse de sang) visant à vérifier si la vaccination a été effectuée efficacement, peut être exigé par le pays de destination.
 
Vous souhaitez ramener un animal en Belgique depuis un autre pays de l'UE ou vous souhaitez ramener votre propre animal en Belgique après un voyage dans l'UE Vous souhaitez ramener un animal en Belgique depuis un pays en dehors de l'UE ou vous souhaitez ramener votre propre animal en Belgique après avoir voyagé dans un pays hors de l’UE
Les conditions habituelles s'appliquent :
- identification par puce électronique (transpondeur)
- la possession d'un document d’identification valable (passeport européen)
- vaccination correcte contre la rage
L'animal doit toujours être identifié (avec un transpondeur), valablement vacciné contre la rage et accompagné d'un passeport européen ou d'un certificat sanitaire (selon le cas).
Pour un certain nombre de pays, l'exigence d'un test sérologique s'y ajoute. Ce test sanguin permet de vérifier si la vaccination a bien fonctionné et par conséquent si l'animal est suffisamment protégé.
Si la prise de sang pour le test se fait dans l’UE, avant le départ vers le pays tiers : résultat du test immédiatement valable pour voyager depuis et vers l’UE (pas de période d’attente ; doit être repris dans le passeport)
Si la prise de sang pour le test se fait dans le pays tiers : les voyages à destination de l’UE ne sont autorisés qu’à partir de 3 mois après la date de la prise de sang.


David Clarinval, ministre de l’agriculture, appuie ces recommandations : « La rage reste une maladie très dangereuse en tant que l’un des virus les plus mortels au monde. Grâce aux efforts importants déployés par le passé et à une bonne sensibilisation de la population, notre pays est indemne de rage depuis 2001. Il n’y a donc aucun risque à prendre, tant pour nos animaux que pour notre population. J’encourage tous les citoyens à respecter scrupuleusement les recommandations sanitaires. »


Plus d’informations sur la rage :
https://favv-afsca.be/fr/themes/animaux/sante-animale/maladies-animales/la-rage

Vidéo : « Vous préservez vos compagnons de la rage ? Nous aussi » :
https://favv-afsca.be/fr/publications/videos/rage
  • everzwijn

    L'AFSCA lance un appel aux supporters du Championnat d'Europe et aux vacanciers qui se rendent en Allemagne : "Ne ramenez pas de viande provenant de régions touchées par la peste porcine africaine"

    • Publication
    • Mis à jour 21/06/2024
  • kamp

    L’AFSCA a formé 80 animateurs pour que camps de vacances riment avec sécurité alimentaire !

    • Publication
    • Mis à jour 18/06/2024
  • Journée mondiale des abeilles 2024 : la mortalité des abeilles belges augmente pour la deuxième année consécutive !

    • Publication
    • Mis à jour 22/05/2024
  • L’AFSCA lance un appel : « Préparez dès à présent votre chien ou votre chat à passer des vacances en toute sécurité et vaccinez-le contre la rage ! »

    • Publication
    • Mis à jour 24/04/2024
  • Les entreprises alimentaires belges ont effectué 339 rappels de produits et avertissements en 2023

    • Publication
    • Mis à jour 15/04/2024
  • Grippe aviaire H5 : à partir du 6 avril, plus de confinement obligatoire pour les volailles et les oiseaux

    • Publication
    • Mis à jour 05/04/2024

Information additionnelle

Publication date
Dernière mise à jour
14 Mar 2024

Type de document
Communiqué de presse
Thèmes
Animaux