Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Grippe aviaire H5 : Infection par le variant hautement pathogène confirmée dans un élevage à Alveringem

Un foyer de grippe aviaire hautement pathogène a été constaté dans un élevage de dindes à Alveringem (province de Flandre occidentale). Afin d’éviter toute autre propagation du virus, et conformément aux législations européennes et belges, les volailles encore présentes sont euthanasiées. Une zone de protection de 3 km, ainsi qu’une zone de surveillance de 10 km, sont établies autour du foyer. La zone de surveillance chevauche en partie les zones de surveillance de Diksmuide et Warhem.

Dans ces zones, des mesures de biosécurité strictes sont imposées. Dans la zone de 10 km, tous les détenteurs de volailles (y compris les particuliers et les éleveurs amateurs) ont l'obligation de protéger leurs animaux. Dans la zone de 3 km, cette obligation s'applique tant aux oiseaux qu’aux volailles. Toute personne détectant des signes de maladie parmi ses volailles ou oiseaux doivent consulter un vétérinaire.

Toutes les mesures peuvent être consultées sur le site web de l'AFSCA.

Rappel : l'obligation de confinement pour les élevages de volailles enregistrés est à nouveau en vigueur depuis le 9 décembre 2023

Après plus de cinq mois de calme relatif, la situation épidémiologique a de nouveau évolué défavorablement. Le ministre de l'Agriculture David Clarinval a donc réintroduit l'obligation de confinement des volailles - à l'exclusion des ratites - pour tous les détenteurs professionnels et amateurs à partir du samedi 9 décembre. Il s'agit de tous les établissements commerciaux ainsi que des détenteurs d'animaux de loisir enregistrés dans Sanitel . Les animaux doivent être maintenus à l'intérieur ou placés sous filets.

Que pouvez-vous faire en tant que détenteur particuliers de volailles et d’oiseaux ?

Bien que cela ne soit pas obligatoire, nous conseillons aussi aux détenteurs particuliers de volailles et/ou d’oiseaux de protéger leurs animaux autant que possible. Pour ce faire, il suffit à titre préventif, de couvrir le poulailler avec des filets pour éviter tout contact avec les oiseaux sauvages. Il est obligatoire de nourrir et d’abreuver les animaux à l'intérieur.

Lorsque les éleveurs constatent une augmentation de la mortalité, ou tout autre symptôme lié à la maladie, ils doivent contacter immédiatement leur vétérinaire.

Vous avez trouvé un oiseau malade ou mort ? Faites-le nous savoir !

Si vous trouvez un oiseau mort ou malade lors d'une promenade ou dans votre quartier, ne le touchez pas et signalez-le via notre numéro gratuit 0800/99 777. L'animal sera pris en charge et examiné.

Qu'est-ce que le virus de la grippe aviaire ?

L'Influenza aviaire (IA) ou grippe aviaire est une maladie virale très contagieuse à laquelle toutes les espèces d'oiseaux sont vraisemblablement sensibles. Il n'y a pas d'indication scientifique que ce virus H5 soit également dangereux pour l'homme. La nature des symptômes et l'évolution de la maladie dépendent du caractère pathogène de la souche virale, de l'animal touché, de l'environnement et d'autres infections éventuelles. La contamination peut se produire par contact direct avec des animaux malades ou par exposition à du matériel contaminé, comme des déjections ou des caisses sales. Une contamination indirecte est également possible par l'air, mais sur des distances relativement courtes.

L'AFSCA et la santé animale

Si l'AFSCA est connue pour ses contrôles à travers l'ensemble de la chaîne alimentaire, l'Agence est également responsable de la prévention des maladies animales réglementées et de la lutte contre celles-ci. En ce qui concerne la grippe aviaire, l'Agence travaille en étroite collaboration avec les autorités régionales et Sciensano.

L'AFSCA a lancé une campagne de sensibilisation expliquant plus en détail la maladie et comment appliquer les mesures correctement, vous trouverez davantage d'informations via ce site internet.

--------------------------------
1 SANITEL est un système belge de gestion informatisée pour l'identification, l'enregistrement et le suivi des animaux (bovins, ovins, caprins, cervidés, volailles).

Information additionnelle

Publication date
Dernière mise à jour
20 Mar 2024

Type de document
Communiqué de presse
Thèmes
Animaux