Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Nouvelle enquête sur les PFAS dans les crevettes de la mer du Nord suite à un échantillon anormal

En 2023, l'AFSCA a contrôlé la présence de PFAS dans plusieurs produits de la pêche de la mer du Nord. En raison du dépassement de la norme dans un échantillon, un contrôle et une recherche supplémentaires sont en cours. Pour ce faire, l'AFSCA collabore avec le département marin spécialisé de l'ILVO, l'Institut de recherche sur l'agriculture, la pêche et l'alimentation.

Lors des contrôles de l'année dernière, tous les produits de la pêche maritime examinés, sauf un, présentaient des résultats conformes inférieurs aux normes européennes. Pour les crevettes de la mer du Nord, un échantillon sur dix présentait des niveaux de PFAS supérieurs à la norme européenne. Les dix échantillons de crevettes analysés ont été capturés à différents endroits de la mer du Nord. Dans l'échantillon qui dépassait les normes européennes, 8,2 µg/kg ont été trouvés pour la somme de 4 PFAS, alors que la norme de l'UE est de 5 µg/kg. La norme européenne a également été dépassée pour les PFOS.

Etant donné qu'un seul échantillon a dépassé la norme, toute mesure ou recommandation de consommation est prématurée. L'AFSCA et l'Institut de recherche sur l'agriculture, la pêche et l'alimentation (ILVO) ont mis en place un plan de suivi et de recherche sur la présence éventuelle de PFAS dans les crevettes de la mer du Nord.

Joris Moonens, porte-parole du Département Zorg : "Les PFAS ne présentent pas de risque aigu pour la santé. Toutefois, l'exposition et l'ingestion doivent être limitées afin d'éviter l'accumulation de PFAS dans le corps, ce qui pourrait avoir des effets à long terme sur la santé. L'AFSCA nous a informés de cet échantillon anormal. Toutefois, un échantillon anormal n'est pas une raison pour donner des conseils en matière de santé, par exemple manger moins de crevettes ou ne pas pêcher dans certaines zones. Un examen plus approfondi s'impose".

L'AFSCA poursuivra la surveillance des crevettes grises de la mer du Nord en 2024 dans le cadre de son plan de surveillance pluriannuel. L'ILVO examinera davantage d'échantillons provenant de différents endroits de la mer du Nord afin de déterminer si le risque de contamination des crevettes de la mer du Nord est plus élevé à certains endroits ou dans certaines zones qu'ailleurs. Les résultats de la surveillance continue ne sont pas encore disponibles. 

Aline Van den Broeck - Porte-parole de l'AFSCA

M +32 497 59 24 69, aline.vandenbroeck@favv-afsca.be

 

Joris Moonens - Porte-parole du Département Zorg

M 0475 82 93 41, woordvoerder.zorg@vlaanderen.be

  • everzwijn

    L'AFSCA lance un appel aux supporters du Championnat d'Europe et aux vacanciers qui se rendent en Allemagne : "Ne ramenez pas de viande provenant de régions touchées par la peste porcine africaine"

    • Publication
    • Mis à jour 21/06/2024
  • kamp

    L’AFSCA a formé 80 animateurs pour que camps de vacances riment avec sécurité alimentaire !

    • Publication
    • Mis à jour 18/06/2024
  • Journée mondiale des abeilles 2024 : la mortalité des abeilles belges augmente pour la deuxième année consécutive !

    • Publication
    • Mis à jour 22/05/2024
  • L’AFSCA lance un appel : « Préparez dès à présent votre chien ou votre chat à passer des vacances en toute sécurité et vaccinez-le contre la rage ! »

    • Publication
    • Mis à jour 24/04/2024
  • Les entreprises alimentaires belges ont effectué 339 rappels de produits et avertissements en 2023

    • Publication
    • Mis à jour 15/04/2024
  • Grippe aviaire H5 : à partir du 6 avril, plus de confinement obligatoire pour les volailles et les oiseaux

    • Publication
    • Mis à jour 05/04/2024

Information additionnelle

Publication date
Dernière mise à jour
31 Jan 2024

Type de document
Communiqué de presse
Thèmes
Contrôles par l'AFSCA et contrôles internes par les entreprises

Avez-vous trouvé ces informations utiles?

Answer