Autres informations et services officiels : www.belgium.be

Contrôles internes des entreprises

En tant qu’opérateur actif dans la chaîne alimentaire, vous êtes légalement tenu de garantir la sécurité des produits que vous cultivez, produisez et commercialisez. C’est ce qu’on appelle l’autocontrôle (ou autosurveillance) et le système que vous utilisez dans votre entreprise pour surveiller cela s’appelle un système d’autocontrôle (ou SAC).

L’objectif principal de  ce système d’autocontrôle est de contrôler de manière responsable et réalisable tous les dangers qui peuvent raisonnablement être rencontrés tout au long du processus de production, de transformation et de distribution.

Sur ces pages, vous trouverez ce que vous devez faire concrètement.

  • Autocontrôle : infos générales sur l'autocontrôle
  • Traçabilité Comment faire concrètement pour assurer la traçabilité de vos produits ? Un opérateur actif dans la chaîne alimentaire doit être capable de retracer le cheminement d'un produit à travers toutes les étapes de la production, de la transformation, et de la distribution sous sa responsabilité.
  • Notification obligatoire : Tout exploitant doit informer immédiatement l’AFSCA lorsqu’il considère ou a des raisons de penser qu’un produit qu’il a importé, produit, cultivé, élevé, transformé, fabriqué ou distribué peut être préjudiciable à la santé humaine, animale ou végétale.
  • Smiley: Le « smiley » est un autocollant, qui montre à vos clients que votre entreprise active dans la chaîne alimentaire a mis en place un système d’autocontrôle crédible et dont le système d’autocontrôle a été validé et certifié.
  • Guides d'autocontrôle : il existe des guides qui vous aident à implémenter votre système d'autocontrôle !